29 Mai 2020

2020 : le e-commerce nouvelle génération

Le commerce électronique ou e-commerce ne date pas d’aujourd’hui ! Sont appelées e-commerce toutes transactions commerciales réalisées à distance sur des supports digitaux. Vous vous souvenez sans doute (ou pas ) du Minitel dans les années 90s avec le 3615, le téléphone rose ou encore les ventes de la Redoute, c’était là le début de l’e-commerce ! C’est au début des années 2000 que l’arrivée du haut débit, marque l’ascension de l’e-commerce.

Sommaire de l’article :
– Répartition des solutions e-commerce en France
L’évolution du commerce en ligne
Le commerce connecté est-ce l’avenir ?
5 formats e-commerce rentables

Aujourd’hui, les études de la Fevad recensent plus de 200 000 sites e-commerce en France. Le chiffre d’affaires de l’e-commerce français est passé de 8,4 milliards d’euros en 2005 à plus 100 milliards en 2019.

Voici le classement des solutions e-commerce (Open Source & Sass mélangés) les plus utilisées en France à ce jour :

Répartition de l’utilisation du commerce électronique en France
Sites Web utilisant des technologies de commerce électronique
Stats de mai 2020 – builtwith.com

On peut noter que Prestashop est la solution open source la plus utilisée en France devant Woocommerce pour la création de sites e-commerce.

 

L’évolution des achats en ligne

La Recherche vocale en e-commerce

La recherche vocale et les objets connectés révolutionnent la façon de naviguer sur le web.
Google Voice, Siri , Alexa, Cortana … Ils envahissent petit à petit nos quotidiens.

Selon le rapport Narvar Consumer, en 2020 la recherche vocale représente 50 % des requêtes SEO. ComScore prédit même, que les achats effectués à l’aide de la recherche vocale devraient atteindre 35 milliards d’euros d’ici 2022.

Comment tirer profit de la révolution vocale lorsque l’on est e-commerçant ?

Ces outils puisent dans vos contenus pour restituer une réponse pertinente. Être bien positionné sur les résultats des recherches vocales vous permettra bien évidemment d’augmenter le trafic sur le site Web.

Pensez à des contenus qui répondent aux questions basiques comme :
comment faire ceci … Où trouver cela …. Pourquoi ceci ….

Chatbots et e-commerce

Ils sont de plus en plus présents sur les sites internet : les chatbots !

Ce sont ces petits logiciels intelligents qui aident les clients en répondant à leurs questions. Ils sont pour la plupart gérés par des agents dédiés. Aussi bien à partir du texte que de la voix, le chatbot va décrypter les mots-clés de la requête pour y répondre.

Mais à quoi servent-ils ?

Ils améliorent l’expérience utilisateur, informent et facilitent l’accès à l’information. Ils conseillent, lèvent les freins à l’achat, assistent et fidélisent les clients. Comme vous pouvez le voir, il serait vraiment dommage de s’en passer. Pour l’internaute ce n’est rien de plus qu’une conversation sur un site Web, un réseau social ou une application mobile, qui pourtant peut s’avérer cruciale dans l’expérience client.

Intelligence artificielle et e-commerce

Autonomie, Algorithme et Big data, tels sont les 3 piliers de l’Intelligence artificielle.
Aujourd’hui, intelligence artificielle (appelée IA) et e-commerce sont ce que l’on appelle un duo gagnant.

Outre l’univers complexe des algorithmes, L’IA donne des solutions dont l’utilisation est accessible aux e-commerçants et qui permettent d’accroître leurs taux de conversion. L’objectif est d’améliorer l’expérience utilisateur et la satisfaction des internautes.

L’IA permet aujourd’hui de personnaliser l’expérience client en s’appuyant sur les recherches que ces derniers ont fait, leurs centres d’intérêt, leur comportement sur le web… il en est de même pour la publicité payante.

Aujourd’hui, google, Facebook et Youtube par exemple, permettent un ciblage très précis grâce à l’IA.

Crypto-monnaie et e-commerce

Aujourd’hui, de plus en plus d’e-commerçants proposent de payer en crypto-monnaie.

Alors que Shopify compte 1 million de clients professionnels en 2020 contre 220.000 en 2015, la plateforme projette de lancer un partenariat avec la monnaie virtuelle de Facebook : la Libra

La crypto-monnaie c’est avant tout l’opportunité pour les e-commerçant d’atteindre une population non bancaire et donc d’élargir ses cibles et ses clients.

Quel avenir pour le e-commerce ?

Selon Catherine Barba de VSNEXS, le e-commerce d’aujourd’hui va laisser place au «commerce connecté». Le commerce dit connecté permettra naturellement à un consommateur de chercher un produit sur un support digital. Mais aussi de décider s’il veut l’acheter en magasin ou en ligne, à partir de son ordinateur, sa tablette ou son portable, de se le faire livrer … Ou bien le retirer dans un magasin et/ou de bénéficier d’un service après-vente près de son domicile.

Il pourra se renseigner directement via les chatbot et les avis clients sur le net, mais préférer passer l’achat en boutique. L’ e-commerce sera une expérience d’achat totalement intégrée à la vie réelle. Cela commence à être le cas aujourd’hui, mais à l’avenir le commerce connecté, les commerces traditionnels, les points relais et le e-commerce constitueront un seul type de commerce et seront encore plus connectés.

Photo by Campaign Creators on Unsplash

 

5 business modèles d’e-commerce rentables en 2020

Je vous donne ci-dessous des modèles très utilisés depuis quelques mois / années et les tendances pour 2020. Je ne rentre pas dans le détail, le but est de donner une explication et un avis général sur chaque type de business en ligne. Je vous invite à donner votre avis en commentaire sous l’article.

Le Dropshipping

Il n’est plus à présenter, le dropshipping est en pleine expansion depuis 2017.

Il s’agit là de proposer un site vitrine d’exposition de produits qui seront ensuite envoyés directement par le fournisseur au client. Dans ce cas, l’e-commerçant n’est qu’un intermédiaire. Il est toutefois libre de présenter les produits et les marques comme il le souhaite. Par contre, il n’aura pas la main sur les modes de livraison ni les packagings.

Avantages :
– Faible investissement de départ
– Aucune gestion de stock
– Pas de logistique (emballage, livraison etc) à gérer

Inconvénients :
– Marges faibles
– Très concurrentiel
– Gestion SAV compliquée

L’Affiliation

L’affiliation fait partie des plus vieux métiers du monde en e-commerce.
En quoi cela consiste-t-il ? Tout simplement à apporter des clients à un commerçant moyennant une commission. En e-commerce, l’affiliation se déroule en 3 étapes.

1. L’affilié met un message publicitaire qui pointe vers le site e-commerce
2. Un internaute visite le site de l’affilié, clique sur le message publicitaire et réalise une action précise (achat, inscription à une newsletter, inscription à un évènement, téléchargement…)
3. Ensuite, en contrepartie de cette action, l’affilié sera rémunéré par une commission fixe ou en pourcentage.

Avantages :
– Permet de monétiser un blog, un forum ou un site web
– Permet d’obtenir des revenus passifs

Inconvénients :
– Délais de paiement souvent longs
– Les fuites dans les trackings font perdre des ventes
– Organisation importante si vous avez beaucoup de programmes

Le Buy & Stock

Le modèle du “Buy and Stock” concerne en réalité les magasins établis, qui souhaitent vendre à la fois en physique et sur internet. Ils doivent donc contenter aussi bien les clients qui achètent en boutique, que ceux qui commandent sur le web. Il s’agit donc là d’une stratégie commerciale omnicanale.

Avantages :
– Livraison rapide
– Image de marque déjà existante

Inconvénients :
– Nécessite des besoins en logistique
– La gestion des stocks

Le Made On Demand

Le Made On Demand c’est la fabrication à la demande.
Le produit mis en vente n’est fabriqué qu’après une commande en ligne.

Avantages :
– Pas de soucis de stock
– Investissement de départ faible

Inconvénients :
– Nécessite une flexibilité de départ
– Perte en conversion pour les clients voulant le produit immédiatement

Les formations en ligne

La vente de formation en ligne devient de plus en plus populaire ces dernières années. Il s’agit d’un produit immatériel livré dans la boîte mail du client, téléchargeable ou directement consultable sur le site marchand après paiement en ligne.

Vous avez également la possibilité de mettre directement vos formations en vente sur des plateformes Sass dédiées comme : Teachable, Podia, Learnybox, Kajabi, etc.

En open source, vous pouvez utiliser LearnDash pour WordPress.

Avantages :
– Pas de logistique ni de stock
– Abonnement possible : Revenus prévisibles et récurrents
– Processus automatisé
– Peu ou pas d’investissement financier
– Marges importantes

Inconvénients :
– Créer une audience & trouver des prospects pour vendre ses formations
– Demande en amont un grand travail d’élaboration
– Minimum d’équipement vidéo et audio (et connaissance de montage) pour des formats sous ce média
– Toutes les solutions ne sont pas adaptées à la vente de formation

Il y a donc beaucoup de nouvelles choses qui intègrent l’e-commerce chaque année. Cela évolue avec des nouveaux outils, des nouvelles stratégies, des nouvelles façons d’aborder l’expérience utilisateur. D’ailleurs, je vous invite à lire mon article complet qui parle de la vidéo et de l’e-commerce.

2 commentaires sur “2020 : le e-commerce nouvelle génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *